Encore une fois grâce à Top Achat, j’ai eu la chance de recevoir le jeu Star Wars: The Force Unleashed 2 pour Xbox 360 et cela avant même sa sortie officielle, même si pour cause de long weekend de Toussaint loin de ma console, je n’ai pu y jouer qu’après.

Je possédais déjà le premier et j’avais plutôt été agréablement surpris par la qualité du jeu et c’est donc avec beaucoup d’impatience que j’attendais de pouvoir à nouveau contrôler Starkiller pour utiliser la Force et les sabres lasers. En plus de ça, les trailers et autres publicités donnaient vraiment l’eau à la bouche.

C’est donc avec grand plaisir que je découvrais la suite des aventures de Starkiller et Dark Vador. Pour replacer l’histoire en deux mots, Starkiller, l’apprenti du Seigneur Sith découvert dans le premier jeu, décide cette fois de se rebeller contre celui-ci et de combattre aux côtés de l’Alliance rebelle.

Dans ce nouvel épisode, les graphismes sont encore un cran au dessus et tout simplement magnifiques, aussi bien dans le jeu que pendant les cinématiques. On se retrouve immédiatement plongé dans l’univers de la saga spatiale. Les décors et paysages des différentes planètes, les vaisseaux ou encore les personnages, tout est fidèle à l’oeuvre de Georges Lucas.

Au niveau des différentes actions, on retrouve tous les pouvoirs déjà présents dans le premier épisode: éclair, déplacer des objets par la Force, onde de choc… plus une nouveauté: le contrôle des esprits qui permet de forcer les ennemis à se battre à vos côtés voire carrément à se jeter dans le vide ! Un autre petit plus, vous possédez cette fois deux sabres lasers et ça c’est quand même classe ! ^^

Comme toujours, il est possible d’améliorer toutes ces capacités grâce aux points d’expérience gagnés en combattant ou en récoltant les Holocrons cachés, ainsi que de changer les cristaux des sabres laser afin d’apporter certaines spécificités comme le gain d’énergie, de force etc. Par contre, il n’est plus possible d’utiliser les points d’expérience pour apprendre de nouveaux combo comme c’était le cas dans le premier. Cela réduit les différentes attaques possibles mais ce point ne m’a pas particulièrement gêné, d’autant qu’il y a déjà bien assez de façon de combattre sans tous ces combo parfois difficiles à réaliser (il y en a quand même quelques uns).

Il faut d’ailleurs souvent mêler différentes techniques d’attaque afin de venir à bouts des ennemis car certains résistent aux sabres laser, d’autres sont insensibles aux attaques de Force etc. De quoi varier le gameplay.

Les bruitages qui accompagnent les combats et autres actions sont absolument magnifiques, je pense que rien que le fait d’entendre le bruit du sabre qui fend l’air fait rêver n’importe quel fan de Star Wars ^^ (il y a bien une application iPhone rien que pour ça non ?). Les déplacements et les mouvements d’attaque ou de parade sont aussi très beaux à regarder. Je n’ai remarqué aucun bug particulier si ce n’est un Stormtrooper qui semblait bloqué contre un mur mais 2 ou 3 coups de sabre ont arrangé ça ;)

Ce jeu réunit donc tous les ingrédients pour en faire un must-have sauf un et pas des moindres, sa durée de vie…

Je ne sais plus exactement combien de temps il m’avait fallu pour finir le premier épisode mais je crois bien que j’ai terminé celui-ci au moins deux fois plus vite ! En gros, je dois l’avoir terminé en 6 ou 7h de jeu en mode de difficulté normale… dommage car il aurait vraiment mérité d’être plus long.. C’est le seul défaut que j’ai à reprocher à ce jeu.

Néanmoins, comme j’ai apprécié tout le reste, je pense le recommencer avec la difficulté maximale. Par ailleurs, il y a, en plus du mode histoire, un mode « Défis » qui permet de prolonger un peu la durée de vie mais rien d’extraordinaire sauf si vous aimez débloquer tous les succès.

Je sais que ce point négatif à pousser certains d’entre vous à ne pas se laisser tenter par ce jeu mais je le recommande malgré tout aux fans de Star Wars qui selon moi ne peuvent que l’apprécier. Au pire, attendez que le prix baisse, les occasions ou certains bons plans mais ne résistez pas à l’appel de la Force !