Encore un petit tour au cinéma ce weekend pour voir le dernier film de Clint Eastwood intitulé Au-delà. Je vous avoue qu’on a opté pour celui-ci plus parce que rien d’autre ne nous intéressait que parce qu’on voulait vraiment le voir.

Synopsis: Au-delà est l’histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu’elle soulève. George est un Américain d’origine modeste, affecté d’un « don » de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l’être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont fi nir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l’Au-delà.

Mon avis: Un sujet intéressant et compliqué en même temps, tourné par un grand nom du cinéma comme Mister Eastwood, cela aurait pu donner un grand film. Au final, on a un bon film certes mais loin d’être le meilleur d’Eastwood.

J’ai trouvé que l’histoire est très longue à se mettre en place, sans doute du fait de devoir poser les histoires de 3 personnages différents l’une après l’autre puisqu’elles ne sont pas liées. Au final, même si les images sont belles et bien tournées (comme d’habitude avec ce réalisateur), on s’ennuie un peu et il m’est arrivé de décrocher par moments, du moins dans la première partie du film.

Côte acteurs, c’est comme par hasard du côté des français que  ça sonne le plus faux.. Les reconstitutions d’émissions télévisées ou de réunion d’édition ne sont pas très crédibles et même les textes ne sont pas franchement bons. Pour Matt Damon et le jeune garçon, on s’en sort un peu mieux.

Heureusement quelques scènes sont particulièrement réussies et bien filmées notamment celle du tsunami et de l’attentat du métro de Londres qui sont plutôt prenantes et émouvantes. Enfin une scène de test gustatif yeux bandés est tournée de façon assez sexy. On retrouve donc à travers ces différentes scènes la maîtrise de Clint Eastwood pour faire passer différentes émotions en peu d’images.

Pour conclure, Au-delà n’est pas le film de l’année ni même le meilleur Eastwood mais est quand même un assez bon film, avec un sujet qui donne à réfléchir. Un peu long et lent par moment, on prend malgré tout du plaisir à regarder certains passages réussis qui permettent de passer d’une émotion à l’autre rapidement.