Mes deux mains ne suffisent pas pour compter le nombre de tower defense disponibles de part et d’autre. Un peu de changement ne serait pas pour vous déplaire ? Dans Anomaly : Warzone Earth, vous prenez le contrôle des assaillants et devez traverser une zone de danger.

2018. Des comètes s’écrasent sur Bagdad et Tokyo, rapidement entourées par des sphères : des anomalies. Aux commandes de votre soldat et accompagné d’une escouade de choc, vous pénétrez ces dernières afin d’éradiquer la menace.

Votre but est simple : avancer à travers les lignes ennemies tout en résistant aux diverses attaques extra-terrestres. Certains vaisseaux vous foncent directement dessus, tandis que des tourelles attendent gentiment que vous leur passiez devant pour vous dézinguer. Au niveau du contenu, rien de très original, on retrouve les mécanismes propres aux tower defense, sauf que les rôles sont inversés.

Votre petite escouade à protéger

Afin de mener votre assaut le mieux possible, vous contrôlez un soldat, qui peut se mouvoir à volonté sur le champ de bataille. Plusieurs tâches vous sont confiées durant votre mission. Tout d’abord vous devez définir un itinéraire, en choisissant les différents embranchements à prendre. C’est à vous de définir la route la plus sûre en analysant les différents dangers que vous allez rencontrer. Parfois, durant votre chemin, une anomalie se déposera sur votre route et vous devrez alors trouver un autre itinéraire (un événement qui se répète souvent durant la mission).

Vous devez également gérer votre escouade, en améliorant leurs capacités ou bien en recrutant des tanks et autres véhicules de guerre disponibles (pas de Twingo, désolé). A vous de bien choisir ces derniers selon vos préférences : plus d’attaque mais moins de résistance, ou bien le contraire. Une fois vos unités choisies, vous pouvez les placer dans le convoi comme bon vous semble.

Enfin, des avions vous lancent parfois des bonus qu’il vous faut récupérer sur le terrain, et qui vous permettent entre autre de réparer vos véhicules, lancer des écrans de fumée ou encore des frappes aériennes. Il faut toutefois bien faire attention à ne pas gaspiller ces derniers, disponibles en nombre restreint !

A vous de choisir le meilleur chemin !

On regrette une campagne assez courte, seulement 14 missions au compteur. Trois mini-jeux sont également disponibles mais ne révolutionnent en rien le soft. Une variété d’unité assez limitée, d’autant plus que les missions restent assez répétitives dans l’ensemble ; mais le choix de trois niveaux de difficultés est très appréciable. Graphiquement pour un jeu XBLA c’est très correct, sans être transcendantal.

Ainsi, si vous aimez les tower defense mais que vous vous lassez un peu du genre, Anomaly : Warzone Earth est un titre à découvrir, et vous promet de découvrir une nouvelle expérience de jeu. Pour les autres (comme moi), qui n’êtes pas familier de ce genre de jeu, ce n’est pas ce dernier qui vous convaincra, vous pouvez donc passer votre chemin. Enfin, si vous possédez un iPad, je pense que vous prendrez plus de plaisir dessus, le jeu ne m’a pas semblé être fait pour console de salon.