En 2000, les fans de Micro Machines attendaient avec impatience la sortie du quatrième opus de la série. Quelle ne fût pas leur surprise en découvrant les changements effectués dans Micro Maniacs. Fini les voitures, remplacées par de petits êtres loufoques, plus ou moins monstrueux. Attention, vous ne sortirez pas indemnes de cette expérience.

Je vous fais le scénario en mode résumé : le Docteur Minimizer veut rétrécir la population de la planète afin de sauver cette dernière d’une catastrophe écologique. Mais avant de procéder à son œuvre, il décide de faire un test sur des cobayes extraits d’hôpitaux psychiatriques et autres lieux du même genre. Il ne lui reste plus qu’à les mettre en concurrence lors de courses afin de déterminer le meilleur prototype de l’ « Homme du futur ». Pas forcément très fouillé, le scénario a le mérite d’exister, et n’oublions pas qu’il s’agit d’un jeu de course.

Une fois la cinématique passée (qui met bien dans l’ambiance déjà), on se retrouve sur un menu qui nous propose 3 modes de jeux classiques : « Challenge », « VS contre » et « contre la montre ». Dans le mode « Challenge » on débloque les différents niveaux/personnages cachés, les deux autres modes parlent d’eux même.

Avatar choisi, vous voilà prêts à affronter jusqu’à 7 autres monstres (sur un total de 12 créatures dont 4 à débloquer) à travers plus de 40 circuits issus de l’environnement quotidien comme la cuisine ou encore la salle de bain. En mode « VS contre », il est possible de jouer jusqu’à 8 amis pour peu que vous possédiez l’adaptateur manettes. À plusieurs, celui qui se fait rattraper en premier par l’écran est éliminé et ainsi de suite. Celui qui franchit la ligne d’arrivée en premier gagne.

Les courses, parlons-en. Une fois en piste et le top départ lancé, les petits monstres commencent à courir comme des fous entre les crayons de papiers, les pots de fleurs et autres fourchettes. À l’instar d’un Micro Machines classique, la vue est de dessus et vous vous devrez de suivre un parcours balisé parfois par du café ou encore de la farine sous peine de vous voir recommencer la section un peu plus bas. Sur votre route se trouvent différents bonus d’attaques offensives ou défensives, vous permettant ainsi de vous débarrasser d’un candidat gênant. Le petit plus est que chaque personnage possède ses propres attaques : V4 se collera au coureur le plus proche devant lui tandis que Mesme rendra fou un concurrent qui verra ses touches s’inverser.

La maniabilité de votre personnage ne se fera pas sans mal et un temps d’adaptation sera nécessaire afin de maitriser complètement votre coureur fou. Il est vrai qu’à la première prise en main, on dérape beaucoup. Mais après seulement quelques circuits, votre personnage vous répondra au doigt et à l’oeil. À vous les courses endiablées et la victoire au bout de la rangée de fourchettes.

Les divers circuits proposés sont variés, originaux et très bien réalisés. Pour ma part, j’ai particulièrement apprécié le niveau sur lequel notre personnage se trouve sur un skateboard. Graphiquement très beaux, on a vraiment l’impression d’évoluer au sein d’une pièce de la maison. Il est nécessaire pour finir la course en tête de mémoriser les circuits et les pièges qui vous attendent. La modélisation des personnages est très correcte et les animations sont fluides. Le jeu ne souffre d’ailleurs d’aucun ralentissement. Les personnages possèdent tous une biographie ainsi qu’une fin personnelle que vous découvrez lorsque vous terminez le mode Challenge. Les musiques quant à elles sont très bonnes, de l’électro un peu futuriste qui correspond parfaitement à l’ambiance générale du soft. Elles rythment d’ailleurs très bien les courses. Un plus pour l’immersion.

Micro Maniacs est sans nul doute l’un des meilleurs jeux de courses que peut nous proposer notre belle boîte grise. Les parties sont funs, endiablées et très dynamiques. Le nombre de circuits conséquent ainsi que leur originalité vous promettent une expérience de jeu longue et jamais ennuyante. Graphiquement réussi, le soft vous plongera dans une ambiance unique avec des personnages monstrueusement attachants. À plusieurs, l’expérience est encore plus forte et vous promet de bonnes heures de rigolade entre amis. Après avoir joué à Micro Maniacs, vous ne verrez plus jamais votre fourchette comme avant.