[Test] Withings Pulse – le traqueur d’activité le plus complet ?

gallery_hd_1

Qui dit début d’année, dit résolutions et comme chaque année, nous sommes nombreux à avoir décider de partir sur un bon pied en 2014. Parmi ces résolutions, la plus commune est sans doute de se mettre au sport mais ce n’est pas forcément la plus facile à suivre. Afin d’entretenir sa motivation, de nombreux fabricants se sont dernièrement lancés dans les objets santé connectés qui enregistrent nos différentes activités toute la journée pour comparer notre niveau de dépense physique à certains objectifs théoriques quotidiens.
Je vous avais déjà présenté deux d’entre eux avec les bracelets connectés Jawbone Up et Fitbit Flex. Cette fois, je vous propose le test du Pulse de Withings, une société française spécialisée dans les objets santé connectés.

gallery_hd_1

Le Withings Pulse est un traqueur d’activité qui, de la même manière que ses concurrents cités plus haut, enregistre différents paramètres tels que le nombre de pas, la distance, le dénivelé ou encore le nombre de calories brûlées ainsi que l’analyse du sommeil. Il est pourtant bien différent de la plupart de ses concurrents. En effet, Withings, n’a pas opté pour la forme d’un bracelet mais propose le Pulse sous forme d’un petit capteur pouvant être inséré dans un clip en silicone qui vient s’attacher à la ceinture ou sur les vêtements. Une autre différence de taille réside dans son écran tactile qui permet d’afficher directement les résultats, au lieu de devoir forcément passer par l’application smartphone, ainsi que l’heure, tout bête mais non disponible sur tous les bracelets. Enfin, il dispose aussi sur son dos d’un capteur de pulsations pour suivre sa fréquence cardiaque.

grph_wear2

Il est également possible de relier le capteur à l’application Withings pour Android et iOS afin de regrouper toutes les données enregistrées sur plusieurs jours et de les afficher sous forme de graphiques ou de les coupler à d’autres informations telles que le poids, entrées manuellement ou grâce à d’autres objets de la marque. Pour cela, le capteur dispose du Bluetooth 4.0 à faible consommation. L’autonomie du Pulse est d’ailleurs excellente avec une durée de vie de facilement 15 jours voire plus en fonction du niveau d’utilisation.

Dès qu’il est porté, le Withings Pulse commence à enregistrer les différents paramètres énumérés précédemment. Il est possible d’y jeter un oeil à tout moment grâce à l’écran tactile et il est même possible de remonter dans le temps pour visualiser les résultats des dix jours précédents. Côté efficacité, le Pulse me semble beaucoup plus précis que les traqueurs d’activité sous forme de bracelets connectés. En effet, ces derniers sont facilement perturbés par les mouvements des bras et ont donc tendance à grossir artificiellement les résultats. Porté à la ceinture, le Pulse ne souffre pas de ce problème. Ce bon point peut néanmoins se transformer en point négatif à d’autres points de vue. Les bracelets ont l’avantage de pouvoir être portés toute la journée et même la nuit, sans avoir besoin de penser à l’enlever et à le remettre. Avec le Pulse, il ne faudra pas l’oublier sous peine de voir le capteur passé à la machine… À noter qu’il n’est pas étanche, à l’inverse de la plupart des bracelets qui peuvent être portés même sous la douche.
Il enregistre également le dénivelé, ce qu’on ne retrouve pas sur tous les traqueurs d’activité, et qui est une fonction plutôt sympathique pour se motiver à prendre les escaliers par exemple.
Enfin, il détecte automatiquement les activités plus soutenues, notamment la course, et indiquera alors la durée de l’effort et la distance parcourue lors de celui-ci.

withings-pulse-3

Pour l’analyse du sommeil, il faudra glisser le capteur dans un bracelet en tissu fourni à l’achat. Là encore, il peut s’agir d’une contrainte puisqu’il faudra y penser mais ce type de bracelet s’avère moins gênant à porter la nuit que les autres, il se fait vraiment oublier.
L’analyse du sommeil semble également plutôt précise et donne des résultats comparables à ceux obtenus avec le Jawbone Up par exemple pour la même nuit. Le capteur enregistre ainsi la durée totale de sommeil, les réveils ainsi que les différentes phases du sommeil. Il devient alors plus facile de comprendre comment le sommeil interagit avec la forme ressentie en journée et comment l’améliorer.

withings-pulse-5_lg

Au final, après déjà plusieurs mois d’utilisation, le Withings Pulse est selon moi le traqueur d’activité le plus complet à ce jour. Si il possède malgré tout quelques points négatifs minimes, il semble plus précis à l’utilisation que ses concurrents et offre des fonctions supplémentaires, ce qui est sans doute le principal. On regrettera seulement l’absence de réveil intelligent intégré qui était l’une des fonctions que je préférais sur le Jawbone Up.

À noter que des mises à jours sont régulièrement déployées afin d’améliorer la qualité du produit ou d’ajouter certaines fonctions. L’une des dernières en date est l’ajout de badges à débloquer au fur et à mesure des activités accomplies, poussant encore un peu plus loin le jeu pour la motivation. Malheureusement, ces badges ne sont pas (pour le moment) intégrés à l’application et ne sont visibles que sur le site de Withings.

Le Withings Pulse est disponible pour une centaine d’euros, soit un prix dans la moyenne pour ce type d’objet.

6 commentaires

  • Cedrik dit :

    Catastrophique !!! Boutons, rougeurs et démangeaisons après 5 nuits d’utilisation du bracelet du « Withings Pulse » (mode sommeil).

    Photos à l’appui : https://www.dropbox.com/sh/849mcn0dez9t99w/AADcVQGPq8GaAumQVC85TN5ya

    Un produit qui devrait être immédiatement retiré du marche !!!

    • Blackwarrior dit :

      Aïe pas cool en effet… Personnellement, je l’utilise presque toutes les nuits mais je n’ai jamais eu ce problème.

      • Cedrik dit :

        Peut-être que la fabrication du bracelet a changé…et que maintenant il ne respecte plus certaines « règles » de fabrication, histoire de réduire les coûts…un « Made in China » ou autres, en simplifiant les choses.
        Ce sont des symptômes déjà rencontrés pour des chaussures par exemple !

        J’ai acheté ce « Withings Pulse » tout récemment, le 5 mai 2014.
        Je n’ai pas vérifié sa date de fabrication.

        J’ai envoyé un message à la société : pas de retour pour l’instant.

        • Blackwarrior dit :

          Loin de moi l’idée de vouloir les défendre mais je ne pense pas que ce soit le cas. Malheureusement, certaines personnes ont la peau sensible à telle ou telle substance sans pour autant que celle-ci soit dangereuse ou même interdite. La sensibilité est tellement variable d’un individu à l’autre que le risque zéro n’existe pas. Après, si ce problème était rencontré chez un grand nombre de personnes, là il faudrait prendre des mesures (c’était le cas de Fitbit avec leur bracelet Force) mais je ne crois pas que ce soit le cas ici. Néanmoins, j’espère que vous pourrez être remboursé pour ce problème.

          • Cedrik dit :

            J’ai contacté la société « Withings » qui m’a répondu très rapidement et souhaite lancer une analyse de mon bracelet. A première vue, ils sont sérieux et « de bonne foi » de par leur comportement, ce qui est déjà rassurant.
            Mon objectif désormais est que « Withings » détermine quel composant peut (me) provoquer une allergie, afin également qu’ils le suppriment de leur produit.

  • Roberta dit :

    Avec tous les commentaires que je vois, ça ne donne pas vraiment envie d’acheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *