[Cinéma] Captain America : Le Soldat de l’hiver – La Critique !

52eee84596ec1

Superbement lancés par un trépidant premier Avengers qui mettait en scène quelques un des plus célèbres héros de la maison Marvel, nous avons dernièrement été coupés dans notre élan par un Iron Man 3 un poil décevant étant bien plus fade que d’habitude et n’apportant pas de suite ni un quelconque rebond après Avengers, ainsi que Thor : Le monde des ténèbres qui, bien que pas si mal, ne nous a pas apporté grand-chose à part une bonne dose de foudre et de gros marteau. Ce deuxième épisode de l’aventure solo de Steve Rogers, aka Captain America, a selon moi pour rôle de relancer nos vengeurs dans cette phase 2  avec de nouveaux ennemis et de nouveaux adversaires, ou du moins espérons-le !

Le 12 mars dernier, j’ai eu la chance de pouvoir assister à l’avant première et  alors, c’est maintenant que j’entre en jeu, avec les frères Russo derrière la caméra,  Captain America 2 : Le soldat de l’hiver est-il à la hauteur de nos espérances ? Est-il meilleur que son prédécesseur? Et enfin est-il à la hauteur du dernier Avengers ?

cap helico

DC Comics et Marvel ont su faire leurs preuves et se démarquer l’un de l’autre dans les salles sombres. Quand DC Comics se prend au sérieux avec les excellents Batman de Nolan, Marvel fonce dans ce qui fonctionne sur papier, on se retrouve donc avec des films décomplexés et ultra mainstream qui plaisent et en font retomber plus d’un en enfance, l’apothéose étant jusque là atteinte par le premier Avengers réalisé par Joss Whedon et sorti il y a déjà 2 ans (Avril 2012).

Après les évènements catastrophiques de New York amenés par la cupidité de Loki et stoppés par les Avengers, notre Steve Rogers de Captain America tente tant bien que mal de s’adapter à sa nouvelle vie à Washington D.C,  car je vous rappelle que le bon vieux Cap s’est retrouvé à dormir plus de 70 ans dans la glace. Donc oui : choc culturel ! Au-delà de cela, le Shield mené par Nick Fury (Samuel L.Jackson) revient à l’assaut et charge notre super héros des années 40 d’une nouvelle mission voluptueusement accompagné par  Black Widow (Scarlett Johansson). Un groupe terroriste aurait fait main basse sur un navire du Shield et au-delà de l’accent franchement déstabilisant (et surtout très crédible !) du « chef » de cette bande de non-rigolos il semblerait que cela cache un complot d’ordre majeur au sein du Shield qui met en péril non seulement l’organisation en elle-même mais aussi la sécurité mondiale. Et en parallèle de tout cela, un ennemi du passé refait surface, un ennemi que le Captain connait et contre qui il s’est déjà battu : Hydra, la super organisation terroriste Nazi. C’est donc ainsi que tout va basculer, d’autant plus que l’Hydra a une arme de luxe, le célèbre Soldat de l’hiver, agile, puissant et sans pitié. Steve Rogers ne peut alors plus compter sur personne, il va devoir trouver des alliés de confiance et c’est en la personne de Black Widow et d’un petit nouveau du nom de Sam Wilson (Anthony Mackie) autrement appelé Le Faucon que l’aide viendra. Ensemble, ils vont devoir lutter afin d’éclaircir toutes les zones d’ombre ainsi que faire face à un complot qui semble les dépasser car menant le monde droit vers une nouvelle catastrophe signée Hydra. Je ne vous en dis pas plus.

526945549ec74

L’intrigue est plutôt bien articulée, on est surpris par quelques séquences et on reste bien accroché jusqu’au dénouement malgré quelques lenteurs. Au cinéma, l’univers de Captain America se retrouve être très décalé par rapport à ceux des autres Avengers. Alors que Tony Stark assume son sarcasme jusque dans ses crises d’angoisse, Steve Rogers déteint avec son côté USA vintage et parfois même, il lasse. En effet, je trouve cette nostalgie surexploitée, elle étouffe le charisme du personnage joué par Chris Evans, jusqu’à lui donner un air très crédule voir presque adolescent… Cependant, on commence à s’y habituer et le film n’en souffre pas trop et sait aussi proposer une certain fraîcheur avec un humour sympathique et de jolies séquences d’action qui permettent au Captain d’exprimer tous ses talents et ses capacités comme notamment le « petit » duel contre le chasseur qui m’a bien plu. Par contre, je n’approuve pas du tout le secouage intensif de caméra lors de quelques combats et autres séquences mouvementées, je pensais ce genre de technique révolu (et aboli par le conseil des ophtalmologistes) car en plus de rendre une scène complètement incompréhensible, illisible et moche, ça fait mal aux yeux… À part cela, l’image est plutôt jolie, il n’y a rien de bien nouveau sur ce point, on n’est pas surpris et on n’est pas non plus déçu. Le look global est crédible et pas trop kitch, la combinaison de Black Widow suit toujours aussi gracieusement ses « trajectoires », le bouclier est bien brillant et les ailes du faucon sont plutôt classes, d’ailleurs il ne manque plus qu’une tenue au petit nouveau afin de pouvoir intégrer le groupes des Avengers.

52c5e38fa6b0f

Du beau monde !

Côté casting c’est très bon, les acteurs tiennent le niveau et en prime nous avons l’honneur d’avoir un Robert Redford tout à fait crédible en tant que Alexander Pierce, un Samuel L. Jackson bien secoué au début et une Scarlett Johansson toujours aussi juste et apportant de la fraîcheur, plus que bienvenue dans ce film rempli de gros lourdauds. Pour ce qui en est de la VF je ne peux rien vous dire, j’ai visionné la version originale et je vous conseille d’ailleurs de faire de même.

Ce deuxième Captain America est bien  meilleur que le premier qui souffrait d’un manque de dynamisme certain, or ici, même si nous ne sommes pas face à la qualité et à la petite claque rencontrées avec Avengers, on est agréablement diverti par des séquences mouvementées et maîtrisées malgré quelques maladresses qui font un peu tache. Ensuite, pour ce qui est de l’apport à la phase 2 des films Marvel qui est sensée se terminer sur un Avengers : Age Of Ultron, c’est très léger. De la même manière qu’Iron Man 3, ce film se retrouve être une sorte de transition entre l’attaque de New York et la suite de cette phase 2 qu’on attend plus qu’impatiemment (Peut être que la petite séquence d’après générique saura vous satisfaire). Cependant, Captain America : Le Soldat de l’hiver reste un bon film, les amoureux des licences Marvel ne seront pas déçus tandis que les moins mordus profiteront d’un joli divertissement avec des combats intenses, de la jolie donzelle, de l’homme musclé, du bras mécanique, des explosions titanesques et du super héros quand même bien classe !

Pour résumer et conclure, cette nouvelle aventure réalisée par Anthony et Joe Russo présente une trame scénaristique un poil simpliste mais se rattrape en nous réconfortant avec un côté punchy et frais plutôt agréable notamment grâce à un casting de choix, une belle image et des effets spéciaux fins.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *