Next-Gen : est-elle vraiment indispensable ?

wii-ps3-xbox-360

Remise en avant d’un article datant de juin 2012, soit avant l’arrivée des nouvelles consoles, pour vous montrer quel sera le genre d’articles publiés sur la nouvelle version de Pedagogeek.

L’E3 2012 est maintenant terminée depuis une semaine et beaucoup de gamers ont été déçus de n’avoir aucune réelle information à propos de la « next-gen », la prochaine génération de consoles. Si Nintendo a certes présenté sa Wii U et quelques développeurs leurs prochains titres probablement prévus pour les futures plateformes (Star Wars 1313, Watch Dogs), Microsoft et Sony n’ont rien dévoilé de leurs plans pour l’avenir. Il est cependant clair que les consoles actuelles sont poussées dans leur dernier retranchement avec la plupart des gros jeux déjà disponibles ou annoncés au salon de Los Angeles. Pour autant, on peut se demander si une nouvelle génération de consoles est réellement indispensable et si elle pourrait vraiment apporter quelque chose au jeu vidéo.

Bien sûr, n’importe quel gamer passionné est toujours excité par l’arrivée d’un nouveau hardware ou d’une nouvelle façon de jouer, mais avec les Xbox 360, PS3 et Wii U (qui vient peut-être plus combler le retard de la Wii que d’être une réelle next-gen), avons-nous vraiment besoin de plus ?

  • La course au réalisme

Certes les démos des plus beaux jeux de cet E3 ont été réalisées sur des PC survitaminés montrant encore une fois leur supériorité au niveau graphique par rapport aux consoles actuelles et la next-gen pourrait donc peut-être réduire cet écart en proposant toujours plus de réalisme et de spectacle, mais à quel prix ? Les meilleures cartes graphiques valent plusieurs centaines d’euros à elles seules, quel serait alors le prix de vente de la console ? Même avec passion, le prix représentera toujours un frein à l’achat pour la plupart des joueurs.

De plus, le jeu vidéo doit-il absolument posséder des graphismes hyper réalistes ou hyper poussés pour être agréable à jouer ? Rien n’est moins sûr. D’une part, les consoles actuelles offrent déjà de très beaux résultats que ce soit pour les principaux FPS (Call of Duty, Battlefield, …) ou encore dans les jeux de simulation (Forza, …) et, d’autre part, un moteur graphique surpuissant n’est pas obligatoire pour offrir un univers visuel très réussi. Ainsi, L’un des plus beaux jeux de 2011 est sans doute Rayman Origins, preuve qu’un univers 2D et des dessins « faits main » peut offrir des visuels sublimes. Pour renforcer cette idée, on note également le retour en force de jeux rétro qui rencontrent souvent un réel succès auprès des gamers les plus jeunes comme les nostalgiques et ce, que ce soit un simple portage de jeux des 80s, un remake HD de jeux plus récents ou encore l’apparition de nouveaux titres très réussis plus ou moins proches du pixel art (Minecraft, Fez).

L’argument des meilleures performances techniques n’est donc pas forcément judicieux de nos jours pour lancer une nouvelle génération de consoles.

  • Vers le tout dématérialisé

Au grand dam des collectionneurs et autres amoureux du produit physique, force est de constater que de plus en plus, éditeurs et développeurs se tournent vers la dématérialisation. Les principaux constructeurs proposent tous leur plateforme de téléchargement, Steam se démocratise de plus en plus, sans oublier les jeux smartphones/tablettes qui représentent désormais une large part de la consommation de jeux vidéo. Il devient alors difficile de ne pas voir l’avenir continuer sur cette lancée même si tout le monde se souvient de la PSP Go.. Or, des systèmes tels que OnLive nous ont montré qu’il est désormais possible de jouer à des jeux techniquement très poussés, sans avoir besoin de posséder une console ou un PC avec une config au taquet, grâce à des serveurs boostés et au streaming. Il ne reste ainsi presque plus qu’à posséder un écran, un pad et une connexion internet pour profiter de n’importe quel jeu.

De telles technologies ne tarderont sans doute plus trop à se développer à mesure que les débits des réseaux internet s’amélioreront et il est alors légitime de penser que les principaux acteurs du jeu vidéo se tourneront aussi vers cette solution. Nos consoles n’auront ainsi plus besoin d’être des bêtes de courses pour faire tourner de gros jeux.

Certes, cette transition, si elle a lieu, ne se fera pas en un jour mais d’ici là, faut-il vraiment sortir une nouvelle génération de consoles, l’actuelle ne peut-elle suffire ? Aujourd’hui, cela ne surprend plus personne de télécharger sa musique et ses films ou d’en profiter en streaming et ceci légalement bien sûr. Il est donc probable que le jeu vidéo suive de plus en plus cet exemple, à condition que tout fonctionne comme il faut (erreur 37 !).

  • De nouvelles franchises

On entend souvent que la nouvelle génération de consoles apportera de nouvelles franchises mais rien ne le prouve et il est quasiment certains qu’on retrouvera un énième FIFA, CoD, etc. sur les nouvelles plateformes. À l’inverse, de nouvelles franchises peuvent très bien être développées sur la génération actuelle, la preuve avec Watch Dogs d’Ubisoft qui devrait sortir sur cette génération également. Ceci n’a rien à voir avec une question de génération de console, même s’il est vrai que les développeurs prennent souvent plus de risque au lancement d’une machine et préfèrent miser sur les valeurs sûres par la suite. Mais ceci ne tient qu’aux joueurs finalement, si ces derniers sont prêts à abandonner leur franchise, qui chaque année est sensée être encore mieux que la précédente, et à se tourner vers des nouveautés, les développeurs ne manqueront pas d’en proposer. C’est sûr que porter plainte pour changer la fin d’un jeu (Mass Effect 3) ou insulter et agresser de tous côtés les développeurs parce qu’ils mettent trop de temps à sortir un jeu ne va pas aider.

Il serait donc tout à fait possible de voir des nouveautés sur nos consoles actuelles et d’ailleurs de nombreuses petites merveilles sortent chaque année mais malheureusement trop souvent dans l’ombre des blockbusters.

  • De nouvelles façons de profiter des consoles

Outre la puissance, c’est bien souvent la façon de jouer ou les fonctionnalités de la console qui constituent un gap avec la génération précédente. Concernant la façon de jouer, on a certainement déjà atteint une limite sur les consoles actuelles depuis la Wii suivie par Kinect et Move qui, qu’on les apprécie ou non, ont déjà révolutionné la façon d’interagir avec les jeux vidéo. Ceci est encore poussé un cran en avant avec le GamePad de la Wii U et peut-être aussi avec Xbox SmartGlass même si on ne connaît encore que très peu ce dernier. À moins de démocratiser les jeux par la pensée, on peut difficilement révolutionner plus la façon de jouer qu’elle ne l’est déjà.

Au niveau des autres fonctions des consoles, les actuelles proposent toutes un aspect social avec l’intégration de différents services mais elles permettent également de regarder des films et vidéos, écouter de la musique ou encore de naviguer sur internet. Elles sont ainsi devenues de véritables terminaux de divertissement complets et s’intègrent de plus en plus dans nos vies avec de multiples interactions avec d’autres appareils électroniques (PC, smartphone, tablette) comme le promet également Xbox SmartGlass.

Beaucoup de technologies et applications encore toutes récentes et qu’il serait peut-être bon de développer ou d’améliorer sur ces consoles avant de penser à la suite car il faut bien avouer que le potentiel d’un Kinect, d’un GamePad ou d’un SmartGlass est énorme mais qu’on en tire que peu de chose actuellement.

Tous ces éléments peuvent donc faire se poser la question de la nécessité d’une nouvelle génération de consoles alors que l’actuelle offre déjà de très belles choses et peut encore en offrir plus. Néanmoins, on sait que la next-gen est déjà sur les rails et on espère donc que les constructeurs, éditeurs et développeurs nous réservent de belles surprises.

Suite à cet article, je serais très intéressé de connaître votre point de vue sur la question. Attendez-vous vraiment la next-gen ? Que peut-elle apporter selon vous ? Ne sommes-nous pas arrivés à un point où la technologie actuelle est suffisante ?

(Avant de me faire incendier, je précise aussi que je ne suis pas totalement réfractaire à l’idée de nouvelles consoles, au contraire. Je veux juste être sûr qu’elle soit utile au jeu vidéo)

5 commentaires

  • aquab0n dit :

    Je suis très loin d’être gourmand graphiquement et j’ai l’impression que si la technologie évolue c’est uniquement pour ça. Il existe de très bons jeux dont les graphismes ne sont pas sublimes et d’autres dont les graphismes le sont mais étant en 2D les consoles actuelles les gèrent déjà largement.

    Pour ma part s’il n’y avait pas de next gen cela ne me poserait aucun problème, tant que les jeux sont de qualité, il est déjà possible de faire des choses magnifiques avec les consoles actuelles.

  • Déjà je pense qu’il faut arrêter de parler et spéculer autant sur la Next-Gen, laissons le temps faire les choses. Ensuite, je ne suis pas réfractaire à cela, mais tout comme toi, je souhaite que cela soit utile pour l’évolution du jeu vidéo. Aprés confirmation de Yves Guillemot (PDG d’Ubisoft) sur le fait que Watch Dogs sera bien disponible sur la génération actuelle (X360, PS3,PC) montre que le développement d’un jeu évolue et que la technologie des consoles n’est pas utilisé au maximum du moins avec ce Watch Dogs on a assisté trés certainement au maximum des capacités des consoles actuelles. C’est pour cela que ce ne serait pas étonnant d’avoir des informations sur les prochaines consoles à l’E3 2013, seul bémol pour ma part, j’ai l’impression que l’on profite pas assez de nos consoles et que cela va bientôt tendre vers une évolution trop rapide. Sinon terminons avec un coup de cœur, évidemment Star Wars 1313 et bluffant ! Quand tu vois cela, tu te dit que oui la nouvelle génération arrive.

  • zx6r4 dit :

    Pour parler de ce que je connais, voilà ce qu’apporterait la next-gen à un jeu bien connus, du moins si les développeurs s’en donnent la peine et si on leur donne les moyens :
    Forza : Vrai bruit des moteurs des véhicules, gestion de temps réel ou tout du moins jour/nuit, gestion des dégâts, gestion de la pluie. Des stands avec de vrais persos pour les interventions techniques.
    Rien que ça, c’est impossible sur les consoles actuelles sans sacrifier tel ou tel fonction.

    En fait, avec de nouveaux moteurs on aura droit à plus de détails. Non pas qu’il n’y en ai pas assez, ou que les jeux soient moches. Mais on pourra avoir plus et mieux.
    Je ne parle pas du scénario des jeux, pour lequel il faut juste que les développeurs arrêtent de faire des suites et innovent un peu.

    Sorti de là, j’avoue que je pense que l’on peut encore avoir beaucoup de beaux et bons jeux sur les consoles actuelles. Mais on est également dans un système où l’on veut toujours plus. Il n’y a qu’à voir toutes les applis qui viennent se greffer sur et autour d’une console.
    Il ne faut pas se leurrer, les prochaines consoles ne ressemblerons plus à celles que nous avons connus. Se seront des sortes de PC de salon.

  • YacineDada dit :

    Tout d’abord bravo pour cet article fort pertinent et très bien construit, qui part de surcroît d’un postulat peu abordé (de ce que j’en sais en tout cas…)
    Je réfléchis beaucoup à la next-gen depuis que des preuves tangibles de son développement ont fleuri un peu partout sur la toile mais personnellement je n’ai aucune envie d’y passer dès le début et ce pour plusieurs raisons :
    – Le coût… faut pas se leurrer au lancement les machines coûtent un bras… je m’attends pas à un prix public inférieur à 350€ (et je suis peut-être optimiste ?) c’est quand même pas anodin !
    – La qualité. On l’a vu depuis très longtemps, les dév ne commencent à réellement maîtriser la bête qu’à partir de la deuxième génération de jeux… donc ça laisse au moins un an après la sortie de la machine avant d’avoir des produits exploitant réellement les possibilités techniques.
    – La technologie des éléments associés : ma TV c’est un LED 1080p, s’ils nous sortent des trucs en 3D, 5K et cie ça me fera le même effet que lorsque je jouais à ma XBOX sur mon cathodique et j’ai clairement pas l’intention de racheter une TV à 1500€ en plus de la console.
    – La ludothèque de cette génération… si vous saviez à quelle point ma wish-list est longue ! J’ai des tonnes de jeux auxquels j’aimerais jouer sur ma 360 avant de passer à autre chose, et la rétro-compatibilité (hypothétique) ne m’intéresse pas du tout !

    Voilà mon humble avis de gamer lambda :)

  • Alain dit :

    Même s’il faut se rendre à l’évidence que les développements actuels sur le plan vidéoludique sont vraiment séduisants, les anciennes consoles resteront à jamais dans mon cœur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *