Je ne suis pas photographe

Pour relancer un peu ce blog, et comme je l’annonçais lors de l’arrivée de sa nouvelle version, j’ose cette fois un article un peu plus personnel sur l’une de mes passions dont je parle sans doute le moins, la photographie.


En effet, certains le savent peut-être si ils me suivent sur les réseaux sociaux, je fais de la photo de temps en temps. Oui, je « fais de la photo ». Je ne sais pas pourquoi, je n’ose jamais dire  » je suis photographe ». Ou alors il faut tout de suite que j’y associe le terme « amateur », non pas comme opposé à professionnel mais bien comme  » du coup elle ne sont forcément top… ». Probablement par manque de confiance en moi. Celui qui m’empêche également de m’inscrire à des workshops ou autres formations de peur de ne pas être photographe parmi des photographes.


Paris sera toujours #Paris #streetphotography #blackandwhite #2cv #deudeuche #vintage #grammasters3

Une photo publiée par Pierre Goebel (@pierregoebel) le

J’ai beau avoir conscience que mes clichés se sont améliorés depuis les quelques années que j’utilise différents appareils, je ne parviens toujours pas à me « sentir photographe » et je ne sais d’ailleurs pas si il y a vraiment un moment où on peut légitimement se définir ainsi. Je vois souvent tourner des pages Facebook ou autres intitulées « NOM Untel – Photographe » chez des amateurs (cette fois en opposition à professionnel) et je ne comprends pas comment font ces personnes pour arriver à ce définir ainsi.


Rainy Eiffel ☔ #eiffeltower #blackandwhite #streetphotography #rain

Une photo publiée par Pierre Goebel (@pierregoebel) le

Comme le disait il y a quelques temps @Praska sur son blog où il évoquait un peu le même problème, c’est peut-être parce que nos photos nous représentent en profondeur, sont une véritable expression de notre personnalité et de notre sensibilité, nous mettent « à nu ». On a donc toujours un peu peur des jugements des autres et le fait de ne pas se proclamer photographe nous préserve de ces jugements. Pourtant, au fond, j’aimerais être capable de dire « je suis photographe » et j’avoue que lorsque des membres de ma famille ou des amis me demandent de réaliser des photos pour tel ou tel événement (2 mariages cette année, le stress…), ça me fait plaisir puisque ça laisse entendre qu’ils reconnaissent une certaine qualité à mon travail. Il y a malgré tout toujours cette angoisse de ne pas être à la hauteur et là encore, ne pas se définir comme photographe apporte un (faux) sentiment de sécurité puisque « hey si mes images sont ratées, c’est pas grave puisque je ne suis pas photographe »…


Montgolfiades de #Metz #reflection #landscape #montgolfière #hotairballoon #morning #grammasters3

Une photo publiée par Pierre Goebel (@pierregoebel) le

Pour le moment, je tâtonne encore beaucoup. Peut-être qu’il sera plus facile de me décrire comme photographe le jour où j’aurais trouvé mon propre style, où les quelques personnes qui me suivent seront capables de reconnaître immédiatement qu’une photo est la mienne en la voyant. Je ne sais pas du tout si ce jour arrivera ou non mais je vais continuer d’essayer jusqu’à ce que je sois capable de répondre à la question  » Et sinon qu’est-ce-que tu fais comme hobby ? » par :

« Je suis photographe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *